DEVENIR MAQUILLEUR

PHILOSOPHIE DU MAQUILLEUR

« Sans technique,
un don n’est rien qu’une sale manie. »
 
Georges Brassens

L’art du maquillage réside dans un assemblage minutieux de technique(s) et de créativité dont le but est d’atteindre un idéal esthétique.

Cet idéal esthétique peut s’inscrire dans le champ de l’équilibre et de l’harmonie comme dans celui de l’horreur et du disgracieux ou de la dissimulation et de la transformation.

Le maquilleur doit savoir peindre, restructurer et sculpter les visages mais également transcender sa technicité afin de parvenir à sublimer la morphologie de chacun d'entre eux. En outre, il doit toujours avoir une vision globale de son travail : équilibre des textures et les couleurs, maîtrise des ombres et des lumières…

Le maquilleur qui maîtrise son art doit savoir trouver l’harmonie parfaite entre créativité et respect des directives et des contraintes (de temps, de budget, de type de projet, de modèle).

PSYCHOLOGIE DU MAQUILLEUR

Le maquilleur professionnel est bien plus qu’un simple technicien.

Il doit comprendre que sa place est avant la scène, que sa participation doit être imperceptible mais opportune et que ce que l'on remarque n'est pas lui, mais son travail.

C’est également le complice du comédien, du modèle, de l’artiste. Par conséquent, il doit savoir écouter, conseiller, rassurer, et même parfois être l’oreille attentive aux confidences d’un acteur avant son entrée sur le plateau, le tout avec la plus grande discrétion !

Être maquilleur professionnel, c’est aussi savoir travailler en équipe, en parfait accord avec le réalisateur ou le chef opérateur, afin de saisir la dimension précise que son art devra révéler.